[RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

[RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:55

Amarante. le 22 oct 2018 a écrit:La brune s'était enfin décidée à s'y mettre. Elle entreprit donc, le voyage, qui la mènerait au Mont-Saint-Michel ... Elle y était déjà allée, une fois avec Ysil, elles y étaient même resté une nuit, à cause de la grande marée ...
Quand elle avait décidé de quitter la Bretagne, elle avait hésité à venir en Normandie. La vie, là-bas, était similaire et les Normands, malgré ce que l'on pouvait dire, n'étaient pas si différents des Bretons dans leur façon de vivre ...

Le chemin depuis Limoges, elle le connaissait presque par cœur. Depuis qu'elle vivait là-bas, elle avait souvent fait le voyage jusqu'au Maine qui était frontalier des deux duchés ... La tension était certaine en Maine, elle avait donc fait un détour par l'Alençon pour ne pas tomber nez à nez avec une armée, mais elle avait fini par arriver à Avranches ...
Là, on lui avait conseillé une auberge où elle se rendit pour la nuit et se rafraîchir un peu du voyage. Le paysage lui avait tellement manqué, l'air iodé aussi ... Même s'il était un peu moindre que si elle avait les pieds dans l'eau ...

Après une bonne nuit de sommeil, elle prit le chemin du Mont ... Elle se demandait bien si elle allait supporter la vie là-bas, c'était quand même comme si elle partait en réclusion ... Toute à ses questionnements, elle vit arriver la barque qui allait lui faire, faire la traversée ... Elle n'avait pas vraiment envie d'attendre le début de l'après-midi pour passer à pied ... Elle grimpa donc dans la barque et alors que cette dernière s'éloignait de la rive, son regard se perdit sur les terres ... Heureusement pour elle, elle n'était pas religieuse et elle savait qu'elle finirait par sortir du Mont un jour où l'autre ...
La traversée ne dura pas très longtemps et ils accostèrent assez rapidement. Elle paya le passeur en le remerciant et posa pied-à-terre ...

Bien, maintenant, elle ne savait pas trop où aller ... Déjà, elle devait entrer, alors elle se dirigea vers la herse. Là, elle se présenta et en profita pour demander où elle pouvait trouver Dame Carmen ... Elle se souvenait qu'avec Ysil, elles avaient gravi des escaliers. Fallait-il qu'elle monte jusqu'en haut ? Elle espérait bien que non ... Elle devait d'abord trouver quelqu'un qui connaissait Carmen ...

Une fois entrée, elle marcha un certain temps, puis elle finit par croiser des sœurs, dont une prénommé Marthe. C'était une femme bien en chair qui avait l'air d'avoir de l'énergie à revendre ... Visiblement, elle attendait son arrivée et n'arrêtait pas de piailler dans ses oreilles ... De temps en temps, elle lui lançait des regards amusée. Étrangement, elle n'imaginait pas les religieuses comme ça, mais après tout, avant d'être religieuse, elles étaient des femmes avec des caractères bien différents ...

Tout en écoutant son babillage, elle suivit la sœur jusqu'à l'endroit où se trouvait Carmen ...


Dernière édition par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:58, édité 1 fois

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:56

Carmen_esmee. a écrit:
        [Jardin Suspendu de la Merveille]

    La brune n'avait pas oublié que Amarante arriverait surement cette semaine mais s'accordant que peu de temps sur son rocher, elle profitait de chaque instant pour s'occuper du jardin médicinal, de veiller à ce que les copies du Scriptorium soient entreposées en temps et en heure par les frères et sœurs, et enfin que les pèlerins ne manque de rien, sans toutefois s'approcher des fourneaux, sont interdiction courant encore.
    La lourde porte fut poussée avec force par la Sœur Marthe, le grincement obligea la brune à se retourner, elle mit sa main en visière et observa les entrants. La Soeur et une invité.


    Elle retire ses gants, les laissant tomber à terre, et s'approche pour l'accueillir,

      "Bien le bonjour, la route fut bonne ? Vous devez être Amarante, je présume ?"

    Un hochement vif de la tête de la sœur, lui confirma, Carmen offrit un sourire à sœur Marthe, et un geste du menton, suffisamment clair, pour qu'elle les laisse seules.

      "Je suis Carmen, votre professeur pour la durée de votre séminaire. Oh mais souhaitez peut-être vous reposer avant de visiter les lieux ?"

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:56

Amarante. a écrit:Un jardin ... Sœur Marthe, l'avait amené jusqu'à un jardin de plantes. Ses yeux se mirent à briller instantanément, sans qu'elle s'en rende compte. De temps en temps, elle allait voir le jardin botanique de l'Évêché, mais elle ne pouvait pas y passer tout le temps qu'elle voudrait et ses progrès dans la connaissance des plantes, n'avançait pas vraiment ... Là, elle était venue exprès pour ça, alors elle n'aurait pas de distraction, entre les enfants, sa nièce ou ses cousins ... Ou bien moins que chez elle, dans tous les cas ...

Des pas se firent entendre et son regard se dirigea vers une femme brune qui s'approcha et qu'elle salua d'une légère inclinaison du buste ...


Bonjour. Oui, je suis bien Amarante ... Le chemin depuis Limoges, fut un peu long, mais il s'est bien déroulé, merci ...

Quand sœur Marthe fut congédiée, elle se tourna vers elle, avant qu'elle ne s'éloigne et la remercia également, pour l'avoir accompagné jusque-là ... Elle reverrait certainement cette religieuse énergique plus tard ...
Une fois Marthe partie, elle se tourna de nouveau vers Carmen qui venait de se présenter ...


Je vous remercie de m'accueillir ici. J'avoue avoir hésité avant de vous écrire, je ne savais pas très bien si c'était le bon endroit ...

La brune secoua la tête, faisant voler ses quelques mèches noires autour de son visage.

Non, ça va, je ne suis pas fatigué et puis je préfère visiter ... Je vous suis ...

Elle lui sourit et lui emboîta le pas ...

Votre jardin est superbe ... Il y a longtemps que vous enseignez ici ?

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:56

Carmen_esmee. a écrit:
      "Limoges, la route a du être sympathique avec les armées royales et angevines, postées un peu partout. Heureuse que vous soyez arrivée saine et sauve."


    Un regard sur le jardin, elle y reviendront bientôt,

      "J'enseigne ici au mont depuis un an, et j'enseigne ce séminaire depuis 1458.. Une sacrée tranche de vie, au service des lescuriens."


    La brune lui sourit et lui indique le chemin à suivre, du plat de la main, elle cale ses pas sur les siens et répond en lui faisant visiter les différents lieux de vie de la Merveille, quittant le Cloître pour rejoindre le réfectoire puis elles descendront à la salle des hôtes, pour rejoindre le scriptorium..

      "Avant les séminaires étaient tous dispensés au couvent de Rouen, du fait de mes charges, j'ai demandé à la rectrice de bien vouloir me laisser dispenser les cours de médecine chez moi. Comme la chapelle des trente cierges est lescurienne, cela prenait son sens."


    Elle s'installe devant un pupitre et lui laisse la place derrière celui ci, elle attrape le cours qu'elle y a laissé et commence sa lecture, une seule et elle accompagnera Amarante à sa cellule ensuite.

      "Vous devez vous demander pourquoi on enseigne la médecine à l’Ordre Lescurien.. L'Ordre est fondamentalement aristotélicien, l’Amitié aristotélicienne est donc la pierre angulaire de notre raison d’être. Aussi devons-nous promouvoir cette Amitié, notamment à travers l’aide à notre prochain, laquelle prend tout son sens dans le soin envers notre frère qui souffre.
      Il s’agit là d’un acte qu’on ne peut dire de foi, mais du moins un acte largement compatible avec la foi et qui la renforce.

      Notre Ordre a d’autre part pour valeur l’Enseignement. Nous nous devons de prodiguer notre savoir et vous faire lire nos livres de médecine souvent datés de l’Antiquité et sauvegardés par nous dans notre célèbre bibliothèque. Enseigner, c’est partager.

      Votre formation doit être à même de faire de vous non pas des dévots, mais avant tout des médecins. Car un bon médecin est sans aucun doute un bon aristotélicien. Il va vers l’autre, apporte la santé autour de lui et améliore nos vies.

      C’est donc bien naturellement que nous nous chargeons de l’instruction des futurs médecins et chirurgiens afin qu’ils puissent apporter l’espoir dans les Royaumes.

      Pour finir, nous vous assurons que parmi les vertus aristotéliciennes, certaines sont chères au cœur des médecins. Notamment :

      - l’amitié qui est la faculté de se préoccuper du sort d’autrui, elle est empathie, charité, entraide ;

      - la conservation qui est la faculté d’œuvrer à sa propre survie, elle est la conscience de ses besoins premiers en nourriture, en eau, en sommeil. A la conservation correspond la gourmandise, qui est l’abus du plaisir des besoins premiers, vice de ceux qui n’ont pas la mesure des nécessités de leurs subsistances. Le médecin saura différencier la vertu du vice autant pour sa propre personne que pour ses patients. Un principe primordial en médecine : l’excès est la mère de tous les maux ;

      - le don de soi qui est la faculté de se sacrifier au profit de la communauté aristotélicienne, abstraction faite de sa propre individualité ;

      - la tempérance qui est la faculté de se modérer, de suivre la voie du juste milieu qu’exige sa condition de croyant, de faire preuve de compréhension à l’égard de ses semblables. La compréhension est essentielle pour le travail médical."


    Elle lui sourit, et referme le recueil.

      "Vous ne voulez pas être médecin, mais seulement comprendre et savoir pratiquer quelques gestes, en savoir davantage sur les plantes et les vertus ? J'ai remarqué le regard que vous aviez dans le jardin. Voulez vous une version allégée du séminaire de fait ou je vous dispense la version complète."




[hrp][Préambule HRP
Sachez que ces cours sont essentiellement utiles pour votre RP, ils vous donneront de bons atouts. La plupart des informations fournies sont conformes à la médecine IRL du Moyen-Âge, sauf quelques fantaisies.
Mais nous ne souhaitons pas que ces leçons soient trop rébarbatives, nous ne vous demandons donc pas de "coller" parfaitement à la réalité médiévale (d'autant que la médecine d'alors, ce n'est pas vraiment une science exacte !!).
Non, nous souhaitons surtout que vous soyez imaginatif, respectez un tant soit peu les conseils donnés malgré tout pour vos examens.
Un exemple : prescrire de la bave de crapaud, ça fait un peu cliché quand même, vous aurez l'occasion avec ce cursus de multiplier vos choix de RP !]

[/hrp]

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:57

Amarante. a écrit:Oui, c'est bien pour cela que j'ai fait un détour, par l'Alençonnais, c'était moins risqué, même si plus long ...

La petite promenade commença et avec elle, les réponses aux questions posées, qu'elle écouta avec attention. Effectivement, ça commençait à faire, et elle devait bien connaître son sujet ... Tout en parlant, elle essayait de se repérer pour ne pas trop se perdre par la suite.
Elles s'arrêtèrent ensuite dans une salle et la brune prit place pour écouter les explications, du pourquoi de la formation ... Il n'y avait pas que les médecins qui avaient ces qualités-là, mais il était vrai qu'avoir un contact facile, ça aidait bien quand on voulait soigner ...
Elle hocha la tête et répondit au sourire ...


Oui, votre jardin est très beau ...
Je prendrais la version allégée si cela ne vous dérange pas ?
comme vous l'avez dit, je ne souhaite pas être médecin, donc la formation complète, ne servira pas à grand chose ... Je veux surtout être capable d'aider en cas de besoin et ne pas être débordé et complètement dépassé ...

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:57

Carmen_esmee. a écrit:
    Carmen sourit, elle va tâcher de faire au plus simple, toutefois pour comprendre l'utilité des simples et drogues, il faut connaître leur vertus mais avant ça la complexion de la personne à soigner, aussi elle commence à donner sa leçon en imageant au possible, parlant énormément avec les mains.

      "Aussi étrange cela soit-il, il vous faut connaître ce que nous dit le Livre des Vertus sur la formation du monde et des hommes pour mieux soigner ces derniers.

      Pour l’instant, contentons nous d’une citation de la Création :


    Elle ouvre le livre, corné et pour le moins abîmé.. Il dégage d'ailleurs une forte odeur de lavande, preuve qu'il a servi à faire sécher quelques brins.. La Serna lit le passage.

    « Dieu pensa et un point minuscule apparut. Ainsi, par la création de cet unique minuscule point, Il venait de faire disparaître le Néant. Dorénavant, Il serait composé de l’Existence et du vide, mais plus du Néant. Il décida de nommer ce point minuscule « univers »et le fit exploser en une myriade d’étoiles, qui vinrent peupler le vide. Jamais plus, elles ne cessèrent de resplendir au firmament céleste.
    Alors Dieu créa les deux mouvements : les choses lourdes iraient vers le bas et les choses légères vers le haut. Il créa également les quatre éléments. Le plus lourd était la terre. Puis venaient l’eau, le vent et le feu. Il les disposa dans l’ordre hiérarchique de leur pesanteur. La terre se trouvait donc au centre. Elle fut recouverte par l’eau, elle-même recouverte par l’air. Enfin, le plus léger des éléments, le feu, vint couvrir le tout.

    Cette boule de matière, Dieu la nomma Monde. Afin que mouvement se fasse, Il entreprit de défaire l’ordre hiérarchique des éléments. Il plaça le feu au centre de la terre et l’eau dans le ciel, au-dessus de l’air.

    Les éléments bougeaient, alternant ordre et désordre, retournant systématiquement du désordre à l’ordre. Dieu se plaisait à voir comment Sa création se mouvait pour correspondre à l’ordre hiérarchique de leur pesanteur. »
    (in Livre des Vertus, chapitre 1, partie 1, livre 1)

      C’est sur cette certitude que repose une grande partie de notre science. Chaque parcelle du monde est composée d’un voire de plusieurs de ces quatre élémentsoriginaires. L’Homme n’échappe donc pas à la règle, à ceci près qu’il est doté d’une âme.

      Reprenons les Saintes Ecritures, nous y apprenons également que chaque élément dispose en vérité d’une place naturelle, l’eau à l’extérieur, puis l’air, puis la nterre, puis le feu.

      Mais alors en quoi cela intéresse-t-il la médecine ? Le savant grec Hippocrate a déduit de la théorie des éléments la théorie des humeurs.

      La physiologie humaine est régie par les quatre humeurs. Chaque humeur qui découle d’un des quatre éléments renvoie à un tempérament
      .


    Elle déplie un feuillet glisser dans le livre des vertus, tel un marque page, en plus précieux..

    « Le corps de l’homme a en lui sang, pituite, bile jaune et noire ; c’est là ce qui en constitue la nature et ce qui y crée la maladie et la santé. Il y a essentiellement santé quand ces principes sont dans un juste rapport de forces et de quantité, et que le mélange en est parfait ; il y a maladie quand un de ces principes est soit en défaut soit en excès, ou, s’isolant dans le corps, n’est pas combiné avec tout le reste.

    Nécessairement, en effet, quand un de ces principes s’isole et cesse de se subordonner, non seulement le lieu qu’il a quitté s’affecte, mais celui où il s’épanche s’engorge et cause douleur et travail. Si quelque humeur flue hors du corps plus que ne le veut la surabondance, cette évacuation engendre la souffrance. Si, au contraire, c’est en dedans que se font l’évacuation, la métastase, la séparation d’avec les autres humeurs, on a fort à craindre, suivant ce qui a été dit, une double souffrance, savoir au lieu quitté et au lieu engorgé »
    [hrp] De la nature de l’homme d’après les traductions de Littré : Oeuvres complètes d’Hippocrate, 10 Vol.,1839-1861, Paris, Baillère.[/hrp]

    Elle tend un vélin vierge à Amarante, dès fois qu'elle voudrait prendre en note la synthèse, et parle d'une voix claire et posée, afin de laisser le temps à l'élève de comprendre le cheminement de la théorie des humeurs.

      "Ainsi :

        - la bile jaune est chaude et sèche comme le feu. Le bilieux est un homme dont cette humeur prédomine : il est souvent agité intérieurement, tout comme la lave bouillonne au centre de la terre sans pouvoir s’y échapper qu’à de rares occasions.

        - la bile noire est froide et sèche comme la terre. Le mélancolique est un homme dont cette humeur prédomine : il n’est pas très pétulant, ni exubérant et ressemble en cela au flegmatique, mais il a surtout tendance à être dépressif alors que le flegmatique reste inévitablement calme.

        - le flegme (ou lymphe) est froid et humide comme l'eau. Le flegmatique est un homme dont cette humeur prédomine : il peut être sujet à la somnolence et à l’équanimité. Certes, l’eau est un symbole de vie et de purification pour nous autres aristotéliciens, mais il faut ici entendre l’eau profonde et glaciale des abysses océanes et non l’eau revigorante des fonds baptismaux.

        - le sang contient un peu des autres humeurs, mais il est surtout chaud et humide comme l'air. Le sanguin est un homme dont cette humeur prédomine : il est souvent emporté puisque l’air est un élément instable et volatile.


      Il conviendra donc de toujours connaître l’humeur dominante dite complexion de son patient. Cette prédominance n’est pas mauvaise en soi, c’est là une chose bien naturelle. Toutefois, il ne faut pas non plus qu’un déséquilibre trop important se présente, sans quoi la maladie se manifestera. Ainsi, si l’on connaît la complexion de son patient, on peut plus aisément savoir qu’elle est l’humeur surabondante en question, même si l’humeur prédominante n’est pas toujours celle qui pose problème.

      Il faut aussi savoir qu’Hippocrate associe à chaque humeur un organe et une saison :

        - au sang sont attachés le cœur et le printemps,

        - à la bile jaune sont attachés la rate et l’été,

        - à la bile noire sont attachés le foie et l’automne,

        - au flegme sont attachés le cerveau et l’hiver.

      Prenez donc garde ! Les sanguins sont donc par exemple particulièrement à surveiller l’été, ils sont d’autant plus sujets à la maladie, encore plus si elle concerne le cœur.

      Bien si vous n'avez pas de questions, puis-je vous en poser pour vérifier que tout est compris ou nous avançons tout simplement, dans ce partage de connaissance ?"

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 13 Nov - 10:58

Amarante. le 13 nov 2018 a écrit:Assise devant le bureau des scribes, la brune écoutait les paroles douces et passionnées de Carmen. Cela se voyait qu'elle aimait son sujet et cela plaisait d'autant plus à la brune ...
Étrangement, jusqu'à maintenant, elle n'avait jamais prêté attention aux écrits du Livre des Vertus, même si elle était plus ou moins plongé dans les études de l'église dernièrement, mais quand le comparatif entre le monde et le corps de l'homme fut énoncé, cela la percuta comme évidence ...

Elle n'allait jamais réussir à retenir tout ça, avec sa maudite mémoire de poisson rouge qui lui était lui-même une passoire ... Enfin, voyez le genre ?!
La feuille, que lui tendit alors Carmen fut plus que bienvenue et donc, prenant la plume posée sur le bureau, la brune se mit à écrire chaque parole du professeur ...

Des questions ? Oui, elle en avait ...


Oui, j'en ai ... Comment faites vous, quand on vous amène une personne inconsciente, que vous ne connaissez pas et qu'il n'y a personne autour pour vous dire son caractère ? Comment pouvez-vous savoir s'il s'agit d'un sanguin ou d'un mélancolique ? Il y a des signes extérieurs ? La couleur de la peau peut-être ?

Elle lui sourit et se prépara à rédiger de nouveau ...

Après, vous pourrez posez vos questions ...

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 20 Nov - 10:47

Carmen_esmee. a écrit:

    Carmen sourit, elle décroise et recroise ses jambes, se reculant dans son siège,

      "Très bonne question, tout d'abord si l'on m'amène un patient inconnu, inconscient, je vais tout d'abord m'occuper de ce premier fait, son inconscience, premier temps je vais appliquer ma joue au dessus de son nez et de sa bouche, afin de l'entendre et à défaut le sentir respirer. S'il ne respire pas, mon oreille sera apposée contre sa poitrine, afin de sentir son palpitant. Si tout est en ordre et qu'il est donc bien vivant, une bonne claque ou des sels, feront l'affaire.

      Si toutefois son mal et si important qu'il ne s'éveille, l'observation saura me donner quelques réponse, la saison dans laquelle on se trouve, le froid, le chaud, le sec et l'humidité, de nos saisons influent sur nos humeurs, cela me permettra de me donner une idée de l'hypothétique complexion. L'observation encore pourra affûter mon avis, avec une palpation des membres, chaque complexion correspond à une zone de notre corps, c'est un nouvel indice."

    Elle attrapa un vélin vierge, se leva et se pencha près d'Amarante, prenant appuie sur le pupitre pour rédiger pour chaque saison et donc complexion, les signes.

    Printemps - sang - air - chaud et humide - Sud - enfance - bélier (tête) taureaux (cou) gémeaux (bras) [Mars à Juin]
    Été - bile jaune - feu - chaud et sec - Est - jeunesse - cancer (poitrine) lion (cœur) vierge (abdomen) [Juin à Septembre]
    Automne - bile noire - terre - froid et sec - nord - age mûr - balance (bas ventre) scorpion (sexe) sagittaire (cuisse) [Septembre à Décembre]
    Hiver - lymphe - eau - froid et humide - ouest - vieillesse - capricorne (genoux) verseau (jambes) poissons (pieds) [Décembre à Mars]

      "En sachant cela, vous pouvez vous faire une idée de ce pourquoi le patient est devant vous, mais nul ne saurait être dans une même case toute sa vie, nous évoluons avec notre age également, tendant vers le froid, le flegme, le calme, la mort.. Mais aussi avec notre libre arbitre, les choix, les obstacles qui se sont dressés contre nous, influe sur notre personnalité, qui peut agir sur notre complexion.

      Ai-je répondu à vos questions ?"


    Elle reste debout, près du pupitre.

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 20 Nov - 10:48

Amarante. le 18 nov 2018 a écrit:Toujours toute ouïe, la brune écoutait la réponse donnée, qui allait toujours vers les saisons. S'ancrer cela dans la tête, c'était important ...
Elle baissa ensuite les yeux sur le vélin où elle venait de transcrire des choses ou même les signes entraient en compte ?

Ça n'allait jamais entrer dans sa petite tête tout ça ...
Bien sûr, elle avait répondu à ses questions et pour le moment, elle n'en avait pas d'autres. Elle inclina donc la tête suivit d'un ...


Oui merci, je n'en ai pas d'autres pour le moment. Vous posez les vôtres ...

Elle espérait juste que les questions ne seraient pas trop compliqué ...

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 20 Nov - 10:49

Carmen_esmee. le 20 nov 2018 a écrit:
    La brune sourit et fait quelques pas, du fait de la compréhension de la jeune femme sur les complexions, elle se permet d'enchaîner gardant ses questions pour la fin,

      "Avant les question, j'aimerai poursuivre avec quelques médications orale et les médications purgatives. Comme nous l'avons dis, tous les maux sont quasiment dus à la disharmonie entre les humeurs (sauf quelques sujets rares). En conséquence, le remède est de permettre au patient de revenir à son état initial.

      Nous analyserons successivement plusieurs moyens pour arriver à ce résultat, commençons par la pratique de la diététique ou pour les cas plus graves de la médication purgative.

      En effet, les aliments sont composés des quatre éléments. Généralement, les épices et le poivre sont composés de l’élément du feu, les fruits sont composés d’eau, les légumes et tubercules sont composées de terre…

      Au surplus, les aliments sont tantôt secs ou humides, tantôt froids et chauds. Le jambon est sec et froid par exemple et les champignons très froids et humides. Il ne faut pas oublier de contrer l’humeur dominante de la saison par des aliments aux humeurs contraires, c’est un mauvais calcul que de se gaver d’épices en été qui sont déjà chaudes et sèches.

      Mais cela relève plutôt de l’attention de tous les jours, pour agir plus vite face à un mal plus présent, la purgation classique consiste à faire avaler au patient une concoction qui évacuera la mauvaise humeur. Attention, une maladie froide et humide requiert par exemple un remède chaud et sec.

      Des remèdes évacuateurs sont ainsi mis en œuvre, en général l’artichaut, le citron et l’ortie sont de bons purgatifs,"


    Elle tend un vélin vierge à Amarante,

      "Plus clairement :

        - les vomitifs : vin émétique (avec de l’antimoine dissous par exemple), houx, feuille d’arbousier, mûrier, miel de sauge ;

        - les sudorifiques (qui augmente la sécrétions de sueur) : coquelicot, lavande, salsepareille ;

        - les diurétiques (substance qui va augmenter la production d'urine) : asperge, tisane, queue de cerise, pissenlit, l’hyacinthe ;

        - les expectorants : le cresson ;

        - les révulsifs : la ventouse médicale. Attardons-nous un peu sur ce procédé très simple, un pot de verre ou de corne est chauffé puis appliqué sur la peau pour attirer le mauvais sang. Cela a le même effet que le fer chauffé à blanc destiné à brûler la peau, mais sans aller jusqu’à cette extrémité parfois nécessaire. L’important est qu’en créant un nouveau foyer d'infection, on dévie le sang des parties malades et congestionnées."


    Carmen revient s'asseoir, et enchaîne avec un cas pratique,

      "Pour un obèse de tempérament sanguin (rappel : chaud et humide). Une énumération de conseils :

        - Eviter en premier lieu le péché de gourmandise !

        - Rester nu aussi souvent que possible (pour le froid)

        - Ne pas prendre de bain (pour éviter l’humidité)

        - Faire de l’exercice physique (évacuer par la sudation les mauvaises graisses)

        - Absorber des aliments secs une grande partie de l’année

        - Ne manger qu’une seule fois par jour, un plat froid (chevreuil sec, porc desséché, pain rassis)

        - Prendre des laxatifs, des vomitifs

      Bien, maintenant à vous, pour un homme de tempérament mélancolique qui souffre de dépression, que lui conseilleriez-vous ?

      Je ne vous demande pas ici une ordonnance, mais encore des conseils d’ordre très généraux comme énoncé dans l’exemple."


    Puis se souvenant qu'elle lui devait des questions pour le chapitre précédant, elle ajoute,

      "Hmm quel métier conseilleriez vous à un homme sanguin ? Et selon vous quelle est votre complexion Damoiselle ?"

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Lun 26 Nov - 10:30

Amarante. a écrit:Écoutant toujours,la brune hocha la tête sur la poursuite du cours du séminaire. Elle notait ce qui était important de savoir, donc presque tout ... Ce n'était pas simplement quelques feuillets, qu'il allait lui falloir, mais tout un livre vierge d'encre ...
Vinrent maintenant le tour des questions ... Elle allait commencer par la dernière, qui pour elle, était la plus simple, puisqu'elle le savait, Nicolas le lui avait dit, lorsqu'elle était allée se faire enlever les sutures sur l'avant-bras ...
Posant la plume sur l'encrier, elle répondit ...


Et bien, je vais commencer par moi, puisque je connais cette réponse ... Je suis de complexion mélancolique, voir carrément morose.

Il lui arrivait, en prenant de l'âge, de broyer de plus en plus de noir et c'était un peu à cause de cela, qu'elle était ici, pour se donner un but et une occupation ...
Maintenant pour la question de l'homme dépressif, toujours en se basant sur ce que Nicolas lui avait conseillé de faire et de manger, en espérant qu'il ne s'était pas trompé, parce que pour cela, elle avait eut des conseils bien différents, elle répondit, en regardant un peu ce qu'elle venait de noter ...


Pour un homme dépressif, ce qui ramène au froid et au sec ...
Il faudrait qu'il mange de la viande en sauce et boire du vin.
Il devra s'occuper l'esprit pour ne pas se perdre dans ses propres pensées.
Se tenir au chaud pour contrecarrer le froid ?
Après, je ne sais pas trop ...


Et enfin la dernière question ...

Pour l'homme sanguin, je conseillerais un métier comme être bûcheron ou forgeron. Il se défoulerait en frappant sur l'arbre ou sur le fer, ce qui évacuerait la tension ? Bien que ce soit peut-être dangereux ?

Elle partait dans l'esprit logique de la chose, mais peut être, se trompait-elle complètement, elle allait le savoir tout de suite ...

Je crois que c'est tout, je ne vois rien d'autre ...

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 27 Nov - 9:06

Carmen_esmee. a écrit:
    Carmen appréciait ce cours accéléré, il lui permettait tout de même d'apprendre à connaître son élève, sa complexion ne la surprend pas tellement mais il lui apparaît évident qu'elle a bien conscience de comment limiter son humeur, sinon elle ne serait pas venu jusqu'au mont, brisant son isolement caractéristique de sa complexion.

    Puis viennent les conseils prodigués pour un homme de cette même complexion, elle opine à chaque conseil,


      "Tout à fait, des plats consistants et riches, s'habiller chaudement, prendre des bain chaud, et enfin oui, une activité non physique comme vous l'avez suggéré, mais de quoi s'occuper, des travaux minutieux comme la menuiserie, le domaine artistique, la musique ou la peinture. Une occupation prenante sans être trop dévorante en énergie, venir étudier dans le scriptorium de la Merveille."

    Un sourire, et elle se lève pour pousser une nouvelle bûche dans l'âtre le plus proche d'elles,

      "Les sanguins sont fait pour les métiers d'armée ou bûcherons, oui, c'est tout à fait correct. Il se fait tard, que diriez vous que je vous conduise à votre chambre ? Avec en chemin une discussion autour de la foi Aristotélicienne et une question pour occuper vos songes ?"

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Mar 27 Nov - 9:06

Amarante. a écrit:Le soulagement se lisait sur son visage, elle ne s'était pas tant que cela trompé, même pour le métier du sanguin. Elle n'avait pas proposé l'armée, parce que peut-être trop violent, mais il était vrai que c'était un métier idéal pour cela ...
Un petit sourire étira les lèvres de la brune quand son professeur, parla d'occupation artistique. C'était ce qu'elle avait fait pendant très longtemps. Elle aimait la peindre, créer des choses avec de l'argile, jouer de la harpe aussi ou encore oui, venir étudier ici-lieu ...

En parlant d'étudier, elle n'avait pas fait attention à l'heure, alors elle hocha la tête, rassembla ses feuillets et se leva ...


Oui bien sûr, je vous suis.

Cette première journée, c'était plutôt bien passé ...

Je suis contente, je ne me suis pas trop trompé ...

Un petit regard vers la femme qui se tenait à son côté, marchant tranquillement ...

Quelle est donc cette question qui doit occuper mes songes ?

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Jeu 13 Déc - 10:19

Carmen_esmee. le 28 nov 2018 a écrit:

    La brune lui offre son bras, et la conduit jusqu'aux logis abbatiaux prenant le détour par la promenade des moines, une vue sur la mer, et le soleil couchant vers l'Ouest, un sourire alors que doucement l'air se rafraîchit.

      "En effet, vos réponses sont éclairées, j'ai le sentiment que vous avez déjà quelques bases dans le domaine mais aussi une capacité à comprendre et intégrer rapidement, je vous présume grande lectrice."

    Elle lui sourit et lui laisse un instant pour observer le ciel se parait d'ocre et d'orange, lui offrant une petite réflexion, avant de poser la question.

      "Vous savez sans doute, que la foi et la médecine s'entremêlent dans notre profession, tout comme l’Homme est l’alliance entre une âme et un corps. Cette alliance est si inextricable qu’elle suscite l’œil critique du médecin.
      Il est bien plus fructueux d’agir sur l’un et sur l’autre simultanément. Le médecin ne peut remplacer le prêtre, mais il peut toujours prendre soin de la santé spirituelle de son patient.

      En effet au moment de rédiger l’ordonnance, le médecin avise son malade à prier et à faire pénitence. La prière peut s’apparenter à une demande, qui n’en est pas moins un acte de foi, puisqu’on reconnaît la puissance et miséricorde divines. L’Homme est création de Dieu, mais ressent à chaque instant sa contingence. La maladie l’attend. L’angoisse de la mort s’empare de lui. Il a donc soif d’absolu et de compréhension et se tourne vers Dieu pour y découvrir la réponse à ses peurs. Il confesse au Très-Haut son humilité et son désespoir face aux événements qui l’accablent et finalement, grâce à la prière, il comprend que Dieu ne l’abandonne pas et qu’il l’aime toujours. Devant un tel amour et la perspective du Paradis solaire, l’Homme retrouve la force d’avancer et parfois la guérison.

      La prière est en vérité à double destinataire car elle est paradoxalement aussi destinée à l’Homme-même qui prie. Il cherche ainsi à se persuader lui-même par cet acte de contrition et à se sentir renforcé dans sa croyance. Il cherche sa part de divin et la force pour affronter les malheurs…"


    Les émeraudes se portent sur le soleil, qui doucement s'éteint.

      "Devant une telle prière, Dieu peut exceptionnellement décider d’y répondre concrètement, et exaucer par exemple une adjuration. Oui, les miracles, cela existe…

      Bien rentrons avant que l'on n'y voit plus rien. Je vais vous demander de réfléchir a cette question, s'il vous plait et vous me donnerez votre réponse demain, nous nous retrouverons au Cloître.
      Que prescrivez-vous pour les cas incurables ? Nous parlons ici d’un traitement plus spirituel que médical."


    Arrivée pile à temps devant la porte de la Chambre d'Amarante, elle recule d'un pas et lui sourit,

      "Je vous souhaite une nuit qui porte conseil."

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Amarante. le Jeu 13 Déc - 10:20

Amarante. le 11 nov 2018 a écrit:La brune prit le bras de son professeur avec plaisir. Elle se laissa guider dans le dédale qu'était Le Mont. Elles s'arrêtèrent un moment pour observer la vue sur la mer. Elle ferma les yeux et respira à plein poumon cet air iodé qu'elle n'avait pas humée depuis tellement longtemps. Elle se sentait sereine ...
Elle réouvrit les yeux et hocha la tête ...


J'aime lire oui, mais il y a beaucoup de choses qui me dépasse un peu quand même ...

La suite du discours lui fut moins agréable. Le Très Haut n'était pas revenu dans ses bonnes Grâces, mais elle se força à écouter jusqu'au bout. Si elle devait avancer, ce serait par sa propre volonté et non parce que le Dieu là-haut le lui aurait conseillé, mais ça bien sûr, elle n'allait pas le dire à Carmen qui se donnait du mal pour lui enseigner son savoir ... La partie religion, était bien celle qui lui plaisait le moins ...
Le seul miracle qu'elle voyait là, c'était ce magnifique coucher de soleil qui s'offrait à leurs yeux ... Elles se mirent de nouveau en marche et la Bretonne expliqua tout de même ...


Vous savez, je suis un peu en froid avec Le Très Haut, alors j'ai un peu de mal, avec ses histoires de prières, même s'il m'arrive de lui parler, plus pour lui râler dessus, je l'avoue ... Mais je vais réfléchir à votre question et vous donnerai la réponse demain ...

Bonne nuitée Carmen ...


Arrivée devant la porte de sa chambrée, elle sourit et salua Carmen avant d'entrer et de refermer derrière elle ...

Ce qu'elle dirait à un malade incurable ? De vivre sa vie à fond s'il n'était pas affaibli et d'aller dire à ceux auxquels, il tenait, qu'il les aimait ... On ne disait jamais assez qu'on aimait quelqu'un ... Essayer de rattraper un peu ses fautes pour avoir les bonnes Grâce du Créateur et de prier pour son pardon évidemment ... Voilà en gros, ce qu'elle dirait ...

C'était sur cette dernière pensée qu'elle s'endormit, quand même épuisée par cette journée ...
Le lendemain, elle retrouva Carmen après avoir mangé avec les autres religieuses et s'être plié aux prières matinales ...

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2147
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [RP Séminaire ] On apprend à tout âge ... ( Mont St Michel - Normandie - Oct 1466 )

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum