Étagère des plantes

Aller en bas

Étagère des plantes

Message par Amarante. le Dim 25 Fév - 17:26

Absinthe romaine : ( Nom latin : Artemisia pontica )
L'absinthe romaine est une plante vivace, rustique, qui possède un très beau feuillage aromatique, finement découpé, gris-vert et caduc. Elle possède une saveur amère.


  • Propriétés médicinales :
    L'absinthe romaine est connue pour ses propriétés vermifuge, apéritive, emménagogue ou pour lutter contre les coliques intestinales.



Achillée millefeuille : ( Nom latin : Achillea millefolium )
L'achillée millefeuille est une plante vivace herbacée, à feuilles caduques, finement divisées et plumeuses, plutôt tapissante au  printemps. Ensuite les tiges florales montent jusqu’à 80 cm de haut, ce sont des tiges cannelées, non ramifiées.


  • Propriétés médicinales :
    Surtout connue pour ses propriétés cicatrisantes et hémostatiques qui lui valent bien des surnoms (herbe aux coupures, herbe au charpentier…). Elle est réputée pour son action contre le rhume et la grippe et utilisée en infusion pour nettoyer les peaux grasses.



Agripaume : ( Nom latin : Leonurus cardiaca )
L'agripaume est une plante vivace à tiges raides, à section carrée et très ramifiée. Ses feuilles sont vertes dessus et gris-clair à la face inférieure. Les fleurs sont roses, serrées sur toute la longueur de la tige.


  • Propriétés médicinales :
    L'agripaume est connue pour ses propriétés antispasmodique. Elle permet de traiter la bronchite, les troubles cardiaques ou les diarrhées.



Aigremoine : ( Nom latin : Agrimonia eupatoria )
L'aigremoine est une plante vivace, herbacée. Elle développe une tige unique d'où part une rosette basale de feuilles, composées de folioles dentés. Surtout employée pour ses propriétés médicinales.


  • Propriétés médicinales :
    L'aigremoine est employé depuis l'antiquité pour soigner le foie, traiter les petites plaies et contre les morsures de serpents. Elle est réputée pour soigner les diarrhées et le diabète. Elle possède des propriétés vulnéraire, astringente, anti-inflammatoire.



Ail des ours : ( Nom latin : Allium ursinum )
L'ail des ours est une plante vivace herbacée qui pousse dans les sous-bois. Ses feuilles dégagent une forte odeur d'ail et se consomment crues partout où l'on souhaite apporter une touche aillée.


  • Propriétés médicinales :
    L'ail des ours est riche en vitamine C. Il est apprécié pour ses propriétés amaigrissantes. Ses vertus purifiantes étaient déjà connues des Celtes.



Alchémille : ( Nom latin : Alchemilla vulgaris )
L’alchémille est une petite plante vivace au feuillage semi-persistant. Ses feuilles larges et cireuses sont souvent parsemées de gouttes de rosée au petit matin. Les jeunes pousses sont parfois utilisées pour agrémenter des salades, pour accompagner le thé ou cuisinées comme les épinards.


  • Propriétés médicinales :
    Les anglais nomment cette plante « le meilleur ami de la femme » en raison de ses propriétés à soigner les règles douloureuses, à réguler les menstruations et faciliter la ménopause. Sa composition riche en tanins en fait une plante à la fois tonique et astringente. Elle adoucit aussi les inflammations de la peau.

    C’est une plante déconseillée en cas de grossesse, car c’est un stimulant utérin.



Alliaire : ( Nom latin : Alliaria petiolata )
Cette plante vivace au goût d'ail permet d'accompagner de nombreux plats où l'on souhaite apporter une touche aillé, essentiellement avec les salades et les crudités. Ses feuilles sont cordiformes, dentées. Les fleurs apparaissent au printemps de la deuxième année, elles sont blanches en forme de croix.


  • Propriétés médicinales :
    On lui prête aussi des propriétés médicinales (antiseptique, diurétique, expectorante...).

    L’alliaire a longtemps été employé pour soigner les morsures d’animaux venimeux, ainsi que contre les piqûres d’insectes. Elle permet de traiter l’eczéma, les petites blessures. Elle est riche en vitamines C.



Aneth : ( Nom latin : Anethum graveolens )
L'aneth est une grande plante annuelle, au feuillage très fin est agréablement parfumée. Son feuillage et sa floraison ressemblent au fenouil, mais l’odeur de l’aneth est plus subtile. Elle est très appréciée, notamment dans les pays scandinaves, pour préparer le gravalax.


  • Propriétés médicinales :
    L’aneth possède des propriétés digestives calmantes, elle est prescrite pour soigner les coliques infantiles ou pour faire cesser le hoquet.



Angélique : ( Nom latin : Angelica archangelica )
Cette plante présente un grand développement et un parfum légèrement musqué. Le cycle végétatif est parfois variable ; elle vit généralement 2 ans, mais parfois plus. Elle disparait après sa floraison. Ce sont de grosses fleurs blanchâtres qui apparaissent en ombelles pendant l’été. Elle développe de grosses tiges robustes et creuses.


  • Propriétés médicinales :
    Toutes les parties de la plante possèdent des vertus médicinales.
    L'huile d'angélique soulage les douleurs rhumatismales et l'arthrite.
    Les infusions de feuilles facilitent la digestion, sont toniques et soignent les rhumes.
    Le sirop de tiges soulage les maux d'estomacs, les migraines et les règles douloureuses.
    Les tiges et les graines d'angélique macérées dans du vin donnent une boisson aux vertus apéritives.




Anis vert : ( Nom latin : Pimpinella anisum )
L'anis vert est une plante annuelle. Des fleurs blanches apparaissent en été qui se transforment ensuite en graines de couleur brun clair, très parfumées. C’est essentiellement les graines qui sont utilisées pour parfumer des gâteaux, des bonbons, du fromage blanc, ou les lentilles. Les feuilles ou les tiges peuvent s’employer avec les potages ou des salades.


  • Propriétés médicinales :
    Les graines d’anis vert possèdent des vertus digestives. Elles favorisent le sommeil et stimulent l’appétit. L’huile essentielle a des propriétés antiseptiques. Elle permet de traiter l’asthme.



Armoise camphrée : ( Nom latin : Artemisia alba subsp. camphorata )
L'armoise camphrée est une plante vivace au feuillage semi-persistant, très aromatique (parfum de camphre). L'armoise camphrée se développe en boule dense.

Le feuillage de cette armoise ressemble beaucoup à l'aurone, des feuilles finement découpées, de couleur vertes, mais on la distingue par son parfum camphré.


  • Propriétés médicinales :
    Elle est connue pour ses propriétés vermifuges, emménagogues, toniques, antispasmodiques.

    Attention, comme toutes les armoises, les femmes enceintes ou qui allaitent doivent éviter de consommer cette plante.



Armoise commune : ( Nom latin : Artemisia vulgaris )
L'armoise commune est une plante vivace buissonnante à tiges rouges et au feuillage très découpé, de couleur verte face supérieure, et blanche, légèrement pubescente, face inférieure. Son goût est assez amer et elle dégage un arôme légèrement épicé.


  • Propriétés médicinales :
    L’armoise sert à soigner les problèmes digestifs, soulage les rhumatismes, elle régule la menstruation et aide à supporter les problèmes liés à la ménopause. C’est une plante tonique qui possède des vertus vermifuges. L’infusion d’armoise se prépare en ajoutant 10 g d’armoise séchée à un litre d’eau bouillante.

    Attention, comme toutes les armoises, les femmes enceintes ou qui allaitent doivent éviter de consommer cette plante.



Aspérule odorante : ( Nom latin : Asperula odorata )
L'aspérule odorante est une petite plante vivace, rustique, au port tapissant qui n’atteint pas plus de 25 cm de haut. Les feuilles lancéolées, brillantes, légèrement rugueuses aux bords, sont groupées par 6 ou 8 en verticilles superposés. L’aspérule fleurit en mai ou en juin, avec de petites fleurs blanches en forme d’étoiles.


  • Propriétés médicinales :
    Prise en tisane, l’aspérule a des vertus apaisantes, calmantes, digestives. Elle est prescrite aux personnes souffrant d’insomnies, de migraines, de problèmes gastriques ou de troubles rénaux. Du fait de son action vulnéraire, elle était appliquée sur les blessures. L’aspérule odorante stimule la lactation.



Aunée (Grande) : ( Nom latin : Inula helenium )
L'aunée est une grande plante vivace, herbacée forme des touffes importantes qui atteignent 2 mètres de haut. Elle développe de très grandes feuilles ovales. Ses fleurs jaunes apparaissent en été, regroupées en capitules. Sa floraison est très ornementale, mais elle est surtout cultivée pour ses nombreuses vertus médicinales.


  • Propriétés médicinales :
    L’aunée est traditionnellement employée pour soigner les affections des bronches, elle possède des vertus vermifuges, antiseptiques. Elle est prescrite aux personnes fatiguées, soigne les infections urinaires.



Aurone : ( Nom latin : Artemisia abrotanum )
C'est une belle plante vivace, arbustive au feuillage semi-persistant dégage un parfum puissant, assez citronné, au goût un peu amer. Ses feuilles vert clair sont très découpées. Dans le Dauphiné, elle est appelée « arquebuse » car c’est avec cette plante qu’est fabriqué la liqueur du même nom. Le feuillage vaporeux de l'Aurone sera dans un massif un bon écrin pour les autres plantes du jardin.


  • Propriétés médicinales :
    Cette armoise a longtemps été utilisé pour soigner les brûlures, notamment celles causées par les arquebuses (ces armes à feu prisées au XVI° siècle). Dans la médecine populaire, elle était connue comme plante vermifuge, mais elle possède aussi de nombreuses propriétés (diurétiques, tonique, cicatrisante, astringent,  diaphorétique, stomachique).



********

Source : https://www.plantearomatique.com/30-les-plantes-medievales

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2138
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Étagère des plantes

Message par Amarante. le Mer 7 Mar - 13:49

Basilic grand vert : ( Nom latin  Ocimum basilicum 'Grand Vert' )
Le basilic grand vert est un grand classique de la cuisine provençale, où il accompagne les tomates, les salades, les pâtes, le riz, les poissons et bien sûr pour préparer la fameuse soupe au pistou.

Il possède des grandes feuilles arrondies, d'une taille supérieure au basilic vert.
Le basilic doit être planté dès que tout risque de gel est écarté.



  • Propriétés médicinales :
    En infusion, les feuilles ont la réputation d’être sédatives, diurétiques et antispasmodiques. Elles calment les crampes d’estomac d’origine nerveuse, les migraines et la toux. Le basilic facilite la digestion. Il est recommandé en cas d’insomnies.



Baume de Galaad : ( Nom latin : Cedronella canariensis )
Le Baume de Galaad ou cedronelle est une plante vivace médicinale, très parfumée qui permet d'accompagner les desserts. Cette plante est très bonne en infusion.


  • Propriétés médicinales :
    Elle est employée pour soigner les problèmes respiratoires.



Belladone : ( Nom latin : Atropa belladonna )
La belladone est une plante vivace herbacée qui donne des baies noires, sphériques, très toxiques.

Durant la renaissance, les italiennes utilisaient la belladone pour se dilater les pupilles (cette coquetterie était très appréciée à  l'époque).


  • Un peu d'histoire :
    Au Moyen-Age, la belladone était apprécié par les sorciers qui l'associaient à la magie noire.

    De nos jours la belladone est encore utilisée, c'est une plante aux propriétés antidouleur employée en anesthésie hospitalière.



  • Symptômes :
    Elle est très toxique et déjà mortelle dès 2-5 baies chez l'enfant ou 10-15 baies chez l'adulte. Dès l'ingestion , on observe des nausées, des vomissements. 15 min après l'absorption, le tableau clinique met en évidence une sécheresse de la bouche accompagnée d'une soif intense, une rougeur de la face/cou, une tachycardie (120-150 battements par min), une hypertension, une mydriase avec photophobie, des céphalées, une agitation, des tremblements et de la fièvre. Puis, en l'absence de traitement, la mort survient rapidement après un coma et une paralysie respiratoire.



  • Anciens usages thérapeutiques :
    Les italiens de la Renaissance utilisaient le suc des baies pour s'embellir, soit comme fard, soit pour donner de l'éclat à leur yeux : d'où le nom de Bella donna, belle dame, pris au langage populaire vénitien pat Matthiole en 1574 et encore conservé de nos jours. Au Moyen Age, on n'ignorait ni ses propriétés ni sa toxicité : de nombreuses parties de plante ont été utilisées : racines, feuilles, fruits, graines.
    Les utilisations ont été innombrables : névralgies, convulsions, tétanos, rage, trismus, chorée, hystérie, delirium tremens, folie, toux, hoquet, douleurs digestives, coqueluche, asthme, aphonie, constipation voire hernies étranglées, scarlatine, affections urinaires et utérines, dysenterie, panaris, hémorragies, affections oculaires.



  • Propriétés médicinales :
    Parce qu’elle contient de l’atropine, la belladone est considérée comme une plante toxique. Cette substance peut augmenter le rythme cardiaque, favoriser la dilatation des pupilles, la sécheresse de la peau, l'affaiblissement des sécrétions et des hallucinations (1). On se sert de l'atropine, naturelle ou de synthèse, pour composer des médicaments antispasmodiques, antitussifs ou antalgiques. On en fait également des collyres pour traiter certains troubles de la vision. La plante contient aussi de la scopolamine, un sédatif.



  • Parties utilisées :
    Les feuilles, les fleurs, les fruits.



  • Posologie :
    Toxique, la belladone ne doit jamais être ingérée sous sa forme naturelle. Elle entre (à petites doses) dans la composition de médicaments et de préparations pharmaceutiques disponibles en Europe mais il ne faut jamais les prendre sans consultation médicale.



  • Toxicité :
    Toute la plante est hautement toxique.


********


Source : https://www.plantearomatique.com/30-les-plantes-medievales

_________________
avatar
Amarante.
Propriétaire du lieu

Messages : 2138
Date d'inscription : 24/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://couleurbroceliande.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum